"CONSTRUCTION DE L'ÈGLISE ORTHODOXE RUSSE À STRASBOURG

"CONSTRUCTION  DE L'ÈGLISE ORTHODOXE RUSSE  À STRASBOURG Donate

Transfert des reliques des saintes Foi, Espérance, Charité et leur mère Sophie de Rome à Eschau.

10.05.2014

 9-10 mai. À Strasbourg et à Eschau, durant ces deux jours, les chrétiens orthodoxes ont célébré le transfert des reliques des saintes martyres Foi, Espérance, Charité et leur mère Sophie de Rome à Eschau.

Le 10 mai 777 les reliques des saintes Foi, Espérance, Charité et leur mère Sophie furent déplacées de Rome au couvent d’Eschau , près de Strasbourg. Rémi, l’évêque de Strasbourg les porta lui-même sur ses épaules et les déposa au cœur de l’abbatiale Saint-Trophime qu’il fonda.

Depuis le transfert des reliques en Alsace, sainte Sophie est devenue la patronne du couvent d’Eschau et en son honneur l’abbaye fut renommée abbaye Sainte-Sophie. Dès lors, la vénération des reliques des saintes Foi, Charité et Espérance a trouvé une nouvelle vigueur.

Le 9 mai la paroisse patriarcale de Tous les Saints à Strasbourg célébra l’office des Vêpres.

Les principales célébrations, à l'occasion du transfert des reliques des saintes martyres Foi, Espérance et Charité et de leur mère Sophie, ont eu lieu le 10 mai 2014 à l'église Saint-Trophime à Eschau. C'est ici que pendant des siècles les reliques des martyres furent abritées et, jusqu'à nos jours, elles ont été conservées dans le reliquaire, au sein duquel sont placés les impérissables restes des saints, ainsi qu’une partie des reliques de sainte Sophie.

Le recteur de la paroisse de Tous les Saints, l’higoumène Philippe (Ryabykh) célébra la Liturgie ainsi que le prêtre Evguéni (Makouchkine) et le recteur de la paroisse Saint Grégoire Palamas et Saint Attale, le prêtre Daniel (Escleine).

Durant le culte, lors du sermon, l’higoumène Philippe s’est adressé à l’assemblée des fidèles en parlant des deux plus grands commandements de Dieu : l’amour de Dieu et l’amour du prochain (Mt. 22,37-40).


Puis le père Daniel raconta en français la vie et les souffrances des saintes martyres ainsi que l’histoire de la vénération des saintes Foi, Espérance, Charité et leur mère Sophie.

Les fidèles présents en ce jour dans l’église Saint-Trophime d’Eschau eurent l’occasion de vénérer un morceau des reliques de sainte Sophie ainsi qu’un fragment de la Sainte Croix du Christ.


Après la Liturgie un concert de musique classique a été organisé en plein air, dans la cour d’église. Spécialement venus à l’occasion de la célébration du transfert des reliques des saintes martyres, des invités de Salzbourg - Marius Malanetsky (contrebasse) et Marie Bounéa (guitare classique) ont interprété des œuvres de Georg Friedrich Haendel et Felix Mendelssohn-Bartholdy.

Voir plus de photos des célébrations à Eschau 10 mai 2014