"CONSTRUCTION DE L'ÈGLISE ORTHODOXE RUSSE À STRASBOURG

"CONSTRUCTION  DE L'ÈGLISE ORTHODOXE RUSSE  À STRASBOURG Donate

Pâques à la paroisse de Tous les Saints à Strasbourg

19.04.2020

 Le 19 avril 2020, les chrétiens orthodoxes du monde entier ont célébré la principale Fête chrétienne, «Fête des fêtes et triomphe des célébrations», la Sainte Résurrection du Christ (Pâques). Les offices festifs ont commencé à la tombée de la nuit le samedi 18 avril, lorsque l'office de minuit a été effectué.
Après que L'Epitaphion, symbolisant le Corps du Seigneur et Dieu de Jésus-Christ, a été amené à l'autel et posé sur le trône, avec le début de minuit, le clergé «voix silencieuse» a chanté trois fois les mots de stichère: «Ta Résurrection, ô Christ Sauveur, les anges la chantent dans les cieux, et nous qui sommes sur la terre, donne-nous un cœur pur pour être dignes de Te glorifier», qui a marqué le début des Matines pascales. Puis, suivant les canons de l'église, une procession a eu lieu. Selon la tradition, une lanterne était portée à la tête de la procession - un symbole de la lumière divine apportée au monde par Jésus-Christ. Cette année, notre paroissienne Maria Pouliquen portait la lanterne - une petite française de 75 ans qui travaille depuis de nombreuses années à la gloire de Dieu et qui vit constamment dans la maison paroissiale.

Après la procession, les matines et la liturgie de Pâques ont été célébrées. Le soir de Pâques, les offices ont été dirigés par le recteur de l'église de Tous les Saints, l'archimandrite Philippe (Ryabykh). Il était accompagné du clergé de la paroisse - pretres Evgeniy Makouchkine et Ioann Culeac, ainsi que du diacre Dimitry Stadnik.
Selon la tradition orthodoxe, qui était également établie et aimée dans notre paroisse, l'Évangile du jour était lu non seulement en slavon et en français (comme c'est généralement le cas), mais aussi en roumain, géorgien, allemand et anglais.
À la fin des Matines de Pâques, le recteur archimandrite Philippe (Ryabykh) a lu le texte des salutations Pascales de Sa Sainteté le Patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies à tous les fidèles de l'Église orthodoxe russe.
À la fin de la liturgie, le recteur a béni l'artos, une miche de pain levé spécialement cuite qui se tiendra aux Portes Royales toute la semaine, puis sera distribuée aux paroissiens. Dans la tradition de l'Église russe, artos est habituellement stocké à la maison et consommé dans des cas particuliers à jeun (par exemple en cas de maladie).
Dimanche soir, les Vêpres de Pâques ont eu lieu à l'église de Tous les Saints.
Cette année, Pâques a été célébrée dans une situation particulière liée à la propagation de l'épidémie de coronavirus dans le monde. En raison des mesures sans précédent auxquelles de nombreux gouvernements, dont la France, ont été contraints de recourir, les offices de Pâques se sont déroulés sans la participation des paroissiens, «à portes closes». Grâce aux efforts de la paroisse, une diffusion vidéo directe des offices festifs via Internet a été organisée.
À la paroisse de Tous les Saints, la bénédiction traditionnelle, et tant appréciée de beaucoup, d'œufs, de koulitchs et de collations de Pâques n'a pas eu lieu non plus.
Enfin, l'église a été décorée avec des compositions de fleurs fraîches pour les offices, contribuant ainsi à créer une atmosphère festive et solennelle.

Album photo "Paqies en confinement"