"CONSTRUCTION DE L'ÈGLISE ORTHODOXE RUSSE À STRASBOURG

"CONSTRUCTION  DE L'ÈGLISE ORTHODOXE RUSSE  À STRASBOURG Donate

Le jour de la Sainte Trinité a été célébrée à Strasbourg.

07.06.2020

 Le 7 juin 2020, lors de la fête de la Pentecôte (jour de la Très Sainte Trinité), une liturgie divine festive a été célébrée à la paroisse de Tous les Saints à Strasbourg, et la veille, le samedi 6 juin, l'office des vêpres a été célébrée en l'honneur de la fête. Les offices étaient toujours dirigés par le recteur de la paroisse, l'archimandrite Philippe (Ryabykh), co-servi par les prêtres Evgeniy Makouchkine et Ioann Culeac, ainsi que du diacre Dimitry Stadnik. Le régent de la paroisse Julia Bezroukova a dirigé le chant.

Selon la tradition de l'Église russe, les ecclésiastiques étaient vêtus de robes vertes pendant l'office, et pendant les prières, ils tenaient à la main des bouquets impromptus de branches de bouleau. L'église était également joliment décorée de fleurs fraîches et de branches de bouleau. La couleur et les feuilles vertes ont toujours été associées à la vie, c'est pourquoi le Saint-Esprit, qui est descendu aux apôtres le jour de la Pentecôte, «le trésor de tous biens et dispensateur de vie», et la Trinité, appelée la personne qui donne la vie, a également commencé à être symboliquement transmis par la couleur verte dans la pratique liturgique.

Selon la tradition de l'Église, immédiatement après la liturgie, les vêpres ont été exécutées avec la lecture de trois prières à genoux. Pour la première fois depuis le Carême, les chrétiens orthodoxes se sont agenouillés dans la prière, demandant au Seigneur la miséricorde, l'aide et le pardon des péchés. Trois prières ont été récitées à tour de rôle par le clergé.

Après la fin d'office, père-recteur a aspergé toutes les personnes présentes dans l'église d'eau bénite.

Il est à noter que les festivités ont eu lieu dans la période qui a suivi la levée de l'interdiction des offices ouverts, qui était en vigueur pendant la France en confinement. Pendant les offices, les fidèles se sont conformés aux exigences du législateur pour tous les événements publics se déroulant dans le pays: «distance sociale», port du masque, s'abstenir de toucher les surfaces et les contacts corporels. Le personnel de l'église a surveillé le respect des règles, ainsi que la désinfection des icônes, des poignées de porte et d'autres surfaces. La communion a eu lieu à l'aide de cuillères en bois jetables.

Il est heureux que ce jour festif dans l'église, de nombreux paroissiens et visiteurs, en tenant compte des normes d'observation de la distance entre les fidèles, aient quand même réussi à accueillir tous ceux qui voulaient participer à la prière commune. Certains paroissiens et leurs enfants ont prié dans la cour de l'église. Une émission audio de l'office leur a été transmise.

Malheureusement, cependant, il convient de noter qu'en raison des restrictions toujours existantes au passage des frontières, beaucoup de nos paroissiens vivant en Allemagne voisine n'ont pas pu assister aux offices. Nous espérons vivement que dans un proche avenir (à partir du 15 juin) la situation changera et nous pourrons à nouveau prier ensemble dans notre église en communauté.