"CONSTRUCTION DE L'ÈGLISE ORTHODOXE RUSSE À STRASBOURG

"CONSTRUCTION  DE L'ÈGLISE ORTHODOXE RUSSE  À STRASBOURG Donate

L'église de Tous les Saints a reçu une icône de Sainte Geneviève - la patronne céleste de Paris et de toute la France.

28.03.2021

 Le 28 mars 2021, après la fin de la Divine Liturgie dominicale, le recteur de l'Église de Tous les Saints, l'archimandrite Philippe (Ryabykh), en présence des paroissiens de l'église, a consacré l'icône de Sainte Geneviève de Paris, la patronne céleste de Paris et de toute la France. L'icône a été peinte spécialement pour notre paroisse à Moscou. Un de nos paroissiens a donné des fonds pour l'icône. De plus, une autre paroissienne a fait un don pour le kiot (étui pour l'icône).
L'icône a été peinte de manière traditionnelle et canonique. L'icône représente Sainte Geneviève avec une bougie allumée dans sa main droite. La bougie, qui depuis l'Antiquité a été une expression symbolique de la prière, est pour montrer la foi ardente de la Sainte et sa virginité, le dévouement complet de sa vie à Dieu. Il convient également de noter deux longues tresses. Pendant la vie de la Sainte, les représentants des familles nobles vivant sur le territoire de la France moderne ne se coupaient traditionnellement pas les cheveux (hommes et femmes), les tressant en longues tresses épaisses. De telles tresses indiquaient la noble origine de l'homme. Très probablement, Sainte Geneviève, issue d'une ancienne famille gallo-germanique, portait également de longues tresses similaires. Il convient de noter que l'image de saintes femmes avec des tresses sur des icônes orthodoxes est très rare.
Nous remercions les donateurs, ainsi que tous ceux qui ont participé à la peinture et à la livraison de l'icône de la Russie vers Strasbourg, pour leur aide.
Sainte Geneviève, prie Dieu pour nous!

Sainte Geneviève est née vers 420 à Nanterre (aujourd'hui banlieue parisienne). Dès l'âge de quinze ans, la future sainte mène une vie ascétique dans la maison de ses parents, et après la mort de ses parents a vécu à Paris. En 451, quand Paris était menacé par les envahisseurs de l'Europe de la horde d'Attila, Geneviève prédit que Paris serait sauvé.
Elle a également gagné le respect de la ville par sa générosité, sa moralité irréprochable et sa foi sincère. Pendant le siège de Paris de cinq ans par Clovis, Geneviève a amené des navires de nourriture sur le fleuve jusqu'à la ville et les a distribués au peuple. Sainte Geneviève a vécu une vie inhabituellement longue à cette époque. À 60 ans, elle fait un pèlerinage sur la tombe de Saint-Martin de Tours. Elle est décédée environ à l'an 500 à Paris.
Presque immédiatement après sa mort, Geneviève a commencé à être vénérée comme la Sainte patronne de Paris, ses reliques ont été l'objet de vénération. Lors des invasions ennemies, des épidémies et autres catastrophes naturelles, ses reliques ont été portées dans les rues de Paris et les prières ont été lues dans les églises. Pendant la Révolution française, les reliques de la Sainte ont été brûlées sur la place de Grève, lieu traditionnel des exécutions, dans le cadre de la «lutte contre les préjugés». La châsse et la phalange de la main miraculeusement préservées de la Sainte sont maintenant conservées dans l'église parisienne de Saint-Etienne-du-Mont.
La sainte était vénérée par l'Église orthodoxe en France, et le 9 mars 2017, selon la décision du Saint Synode de l'Église orthodoxe russe, la Sainte a été incluse dans le calendrier de l'Église orthodoxe russe. Date de mémoire - 16 (3) janvier.